Louis Vuitton: Départ programmé de Yves Carcelle

Je m’astreins à une revue de presse quotidienne comme d’autres se forcent à aller courir chaque jour au petit matin. Cet exercice me permet de suivre l’actualité du secteur du luxe et de prendre de la hauteur face au flux constant d’information. J'essaie toujours de distinguer l’éphémère des changements lourds, structurels, à long terme, et, par conséquent, moins visibles.

Je lisais ce matin le départ programmé du CEO de Louis Vuitton, Monsieur Yves Carcelle, avec un certain étonnement. Les résultats de la marque sont positifs, son travail salué de tous. Mon étonnement ne réside pas tant dans la décision – les entreprises vivent et évoluent - que dans la manière dont j’identifie Mr; Carcelle à la Maison qu’il dirige depuis 1990, comme si la prérogative faisait l’homme de manière irrévocable et le transformait en personnification de ce qu’il représente professionnellement.

Follow my blog with Bloglovin