Exposition "Casanova Forever"

Lorsque l'on vient à parler de séduction, le nom de Giacomo Girolamo Casanova, alias Casanova, est souvent spontanément prononcé. De sa vie de violoniste, écrivain, espion, diplomate, la mémoire collective n'aura retenu de lui que l'art de la séduction et il est fort à parier que s'il y avait ainsi eu un olympe des séducteurs, le vénitien en aurait été à son empyrée, n'en déplaise aux icônes modernes. L'homme intrigue donc encore, au point que la Région Languedoc-Roussillon, lui consacre une série de manifestations ayant pour thème général sa vie et son œuvre.



Organisée à l’initiative de la Région Languedoc-Roussillon, pilotée par le Frac qui conçoit cette manifestation en partenariat avec de nombreuses institutions publiques et privées, consacrées ou non à l’art contemporain, Casanova forever prend la forme d’une trentaine d’expositions, enrichies par des rencontres, des lectures, des projections.

Envisager de réaliser des expositions d’art contemporain à partir de Casanova consiste moins à retrouver ou à illustrer des thèmes liés au personnage et à sa vie (le sexe, le jeu, l’argent, le voyage, la magie…) qu’à repérer et proposer dans la création artistique contemporaine des « parcours singuliers » témoignant de cette même liberté enfantine, de cette innocence du jeu qui provoque surprise, étonnement et bonheur. Casanova étant une figure éminemment individuelle, il est judicieux d’identifier des artistes qui ont cette même liberté de touche-à-tout, ou qui savent construire des lieux où l’étonnement du spectateur est au rendez-vous. Bien sûr la dimension du corps et du plaisir sexuel n’est pas oubliée, mais elle est traitée comme toute autre, avec une immense simplicité. Il ne faut pas oublier que Casanova était un esthète, quelqu’un qui aimait le grand art, qu’il soit musical, poétique ou théâtral : lui rendre hommage exige que l’on fasse appel à des artistes de grande qualité.



Artistes présentés Laurette Atrux-Tallau, Jean-Luc Brisson et ses invités, Jacques Charlier, Nina Childress, Nicolas Daubanes, Simone Decker, Laetitia Delafontaine et Grégory Niel, Aude Du Pasquier Grall, Emmanuelle Etienne, Geneviève Favre Petroff, Tom Friedman, Paul-Armand Gette, Delphine Gigoux-Martin, Grout/Mazéas, Marie-Ange Guilleminot, Cécile Hesse et Gaël Romier, Inez van Lamsweerde et Vinoodh Matadin, Eugène van Lamsweerde, Natacha Lesueur, Claude Lévêque, Frédérique Loutz, Stephen Marsden, Maurin et La Spesa, Piet Moget, Jacques Monory, Vincent Olinet, Laurina Paperina, Alicia Paz, Guillaume Poulain, Jean-Jacques Rousseau, Rüdiger Schöttle et le Jardin-Théâtre Bestiarium, Didier Trenet, Vladimir Skoda, Karim Zeriahen…, « Ecce Homo Ludens », une exposition collective sur le thème du jeu au Musée Régional d’Art Contemporain Languedoc-Roussillon à Sérignan, et « L’Amour à la machine (l’esca amorosa…) », une exposition des œuvres du Frac à la galerie ESCA/PPCM à Nîmes.

Une trentaine de lieux d’exposition répartie sur l’ensemble du territoire régional : Aude (11) : Narbonne (Chapelle des Pénitents bleus, Musée d’art et d’histoire), Montolieu (La Coopérative), Sigean (LAC) / Gard (30) : Nîmes (Carré d’Art, École supérieure des Beaux-Arts, Chapelle des Jésuites, Musée archéologique, Muséum d’histoire naturelle, Galerie 4,Barbier, galerie ESCA/PPCM), Alès (Musée PAB), Aigues-Mortes (Tours et remparts - CMN), Vers-Pont-du-Gard (Site du Pont du Gard) / Hérault (34) : Montpellier (Frac LR, École supérieure des Beaux-Arts de Montpellier Agglomération, Carré Sainte Anne, Galeries AL/MA, Aperto, ChantiersBoîteNoire, Iconoscope, Vasistas et en extérieur Promenade du Peyrou), Lattes (Musée archéologique Lattara), Lunel (Espace Louis-Feuillade), Sérignan (Musée Régional d’Art Contemporain LR), Sète (Centre Régional d’Art Contemporain LR) / Lozère (48) : Bagnols-les-Bains (Le Vallon du Villaret), Mende (Maison consulaire) / Pyrénées-Orientales (66) : Cases de Pène (Château de Jau), Salses-le-Château (Forteresse de Salses - CMN)

Manifestations parallèles : Un programme de conférences, de projections de films, de lectures et débats critiques, concerts liés aux festivals Radio France Montpellier Languedoc-Roussillon et Pablo Casals de Prades accompagnera les expositions. (Le programme complet sera en ligne prochainement sur le site du Frac.)



Un catalogue sera publié en coproduction avec les éditions Dilecta (Paris)