Renaissance du JSH, Journal Suisse de l’Horlogerie

Journal Suisse d'Horlogerie Créé en 1876, le JSH (Journal Suisse d’Horlogerie) refait surface. Véritable mythe éditorial, il s’adresse, comme à ses origines, aux entreprises qui travaillent dans l’ombre des marques horlogères. Par extenso, il ravira leurs publics ainsi que les aficionados de beaux garde-temps. Vous pouvez d'ores et déjà le retrouver en kiosque depuis le 3 juin.

En 2001, Roland Ray rachète JSH pour Promoedition, déjà éditeur de publications pour publics avertis comme Heure Suisse et Heure Swcheiz, ainsi que l’Année Horlogère Suisse. Son objectif: lui donner l’éclat et la place mérités. Unique publication horlogère pendant plusieurs décennies, JSH a marqué depuis 1876 l’histoire de l’édition. C’était un monument d’information. Une bible, disait-on, mais de ce mythe éditorial, il ne restait que de vagues fragments, des collections éparses (Bibliothèque Nationale, Centredoc à Neuchâtel) ainsi que quelques nostalgies d’inconditionnels accros, comme par exemple, les animateurs du site Horlogerie-suisse.com.

En 2006 et 2007, deux éditions spéciales du magazine Heure Suisse, dédiées à l’EPHJ (Salon International de l’Environnement Horlogerie et Joaillerie) récoltent un accueil enthousiaste auprès des entreprises et acteurs de l’horlogerie, ces nuées de sociétés qui oeuvrent dans l’ombre des marques, en amont comme en aval du produit fini. JSH prendra donc cette place et sera leur journal, renouant avec sa vocation originelle : à l’époque, il publiait fidèlement les informations de toute instance officielle de la branche, il était même le journal officiel de la «Foire de Bâle» et rapportait des activités de la toujours très active SSC (Société Suisse de Chronométrie).

Nommé rédacteur en chef, Joël A. Grandjean s’est entouré de plumes horlogères confirmées et nouvelles ainsi que d’un collège d’experts «de l’intérieur» aux compétences variées. Nul doute le contenu de JSH séduira aussi les aficionados, prêts à guigner derrière le rideau encore opaque des dessous de l’horlogerie. Il convaincra les passionnés et entend être un outil référence d’information auprès des employés du secteur.

Au sommaire du N°1 / Juin 2008. Dossier Matières : «Par-delà l’esbroufe», Dossier Marché
«L’horlogerie serait-elle bernoise », « Turquie, le nouveau watch eldorado », «Exclusif, interview
d’un déstockeur», «Moteur –mouvements, Sus aux lubrifications.» Sortie à l’occasion de l’EPHJ (Salon à Lausanne, Beaulieu), du 3 au 6 juin 2008.
En kiosque et sur abonnement.