De Simplo Filler Pen Company à Montblanc: une histoire de mots et de passion


Nous connaissons tous Montblanc pour la qualité de ses outils d’écriture. Pourtant, peu connaissent l’histoire de cette marque cette année centenaire, ou plutôt l’origine de son nom…

C’est en 1906 que les bases du groupe sont jetées avec la création de « Simplo Filler Pen Company » par 3 allemands, Claus Johannes Voss, papetier, Christian Lausen, banquier, et Wilhelm Dziambor, ingénieur. Le nom Montblanc apparaît plus tard, en 1910. Les fondateurs voyaient dans le fameux capuchon blanc une représentation stylisée du sommet le plus haut d’Europe. Ce sommet sera allégoriquement représenté par l’étoile qui devient le logo du groupe en 1913. Finalement quoi de plus naturel qu’un tel symbole quand la volonté d’une marque n’est ni plus ni moins que de s’élever vers des sommets en créant des objets d’exception.

A l’origine du mot était la plume…
La plume Montblanc, voilà bien quelque chose de tout à fait passionnant. Les pièces sont quasi uniques et sont fabriquées dans la tradition de l’artisanat européen. La confection requiert bien souvent près de 100 étapes. De la découpe dans une bande d’or à l’obtention d’un objet d’art précieux, la plume est d'abord moulée par compression, puis soudée, affûtée, arrondie, et enfin polie afin de lui donner son aspect. Les instruments d’écriture Montblanc, la maroquinerie de la marque étoilée ainsi que les montres sont fabriquées en Suisse, à Le Locle, à la Manufacture Montblanc Montre S.A.

J’aime :
La StarWalker Resin Line de la collection StarWalker. L’objet, réalisé en résine noire, doté d’attributs chromés, est sobre et élégant. La plume est en or (14 carats) plaquée rhodium. Détail ultime qui est en partie l’origine de mon attachement à cette ligne : l’étoile Montblanc semble flotter au sommet du capuchon, donnant à la pièce une impression de légèreté très agréable.

Royal LeGrand de la collection Meisterstück Solitaire, probablement le sommet de l’art Montblanc. En or massif, ce bijou en or massif se pare de diamants étincelants et se décline en 2 versions : Le Meisterstück Solitaire Royal LeGrand, serti de diamants blancs et le Meisterstück Solitaire Royal LeGrand Black Diamonds, serti de diamants noirs.